DANIEL CASTAN

Paysages urbains

Baysade - huile sur toile 100x100 cm Manhattanhenge  - huile sur toile 80x80 cm Times Square evening - huile sur toile 80x80 cm East flushing  - huile sur toile 80x80 cm Black Av.  - huile sur toile 100x100 cm Piétons 8 th Av.  - huile sur toile 80x80 cm Black Manhattan  - huile sur toile 100x100 cm Piétons sur Brooklyn  - huile sur toile 80x80 cm Towers - huile sur toile 80x80 cm Blue perspective -  - huile sur toile 100x100 cm Tower crépuscule - huile sur toile 100x100 cm Crépuscule - huile sur toile 80x80 cm Blue Koreatown  - huile sur toile 100x100 cm Empire State  - huile sur toile 80x80 cm Taxi-Blue Manhattan - huile sur toile 100x100 cm Blue Manhattan- huile sur toile 80x80 cm Empire State Crépuscule  - huile sur toile 100x100 cm Hollis  - huile sur toile 100x100 cm Pigtown  - huile sur toile 80x80 cm Starrent City - huile sur toile 80x80 cm Perspectives NYC  - huile sur toile 100x100 cm
Daniel CASTAN

Biographie

Né en 1959 en Dordogne, Daniel CASTAN dessine depuis son plus jeune âge. Diplôme des Beaux Arts de Bordeaux, il travaille en tant que graphiste-designer, crée sa société et exécute des travaux pour l’Unicef, Pierre Balmain ou l’ONU... De sa rencontre avec le peintre Pierre Doutreleau naît le désir de devenir artiste et de vivre son rêve. A quarante ans, il remet en question ses choix qui l’éloignent de la création. Lors de sa première vie professionnelle, Daniel voyage beaucoup à New York et Hong Kong. Il garde de ces déplacements une fascination pour les univers urbains et les perspectives démesurées. Il essaie dans ses toiles de recréer ces ambiances graphiques. Les lignes des immeubles se perdent dans le ciel, les larges avenues semblent sans fin, les couleurs s’entrechoquent. Au départ, Daniel travaille à partir de clichés qu’il prend lui-même. Puis toile après toile, imprégné des images de Brooklyn, Times Square, Radio City Music Hall, il finit par réaliser des vues de New-York plus personnelles sorties de son imaginaire. Aujourd’hui seul compte le travail sur la lumière, la perspective occultant tous les détails superflus. Daniel choisit de peindre avec une huile alkyde. Celle-ci se travaille comme l’huile classique mais son liant permet un séchage accéléré comme son tempérament. Une fois la toile terminée, il applique d’épaisses couches de vernis brillant pour appuyer la luminosité de son sujet. Le couteau, son outil de prédilection lui permet de travailler à la fois en pâte, en large touche et de dessiner dans la matière. Le choix de cet instrument n’est pas un hasard, le couteau ne laisse pas de place au doute. Daniel Castan peint d’instinct et laisse la peinture le conduire vers une représentation abstraite et épurée.


- Ces oeuvres sont exposées en France et à l’international.
- Référencé dans le livre de cotation AKOUN

Retour à l'exposition